Les trois mondes de l’univers chamanique

Ce ne sont pas les chamans qui ont inventé les trois mondes – ils étaient là  » depuis le début « .

3 mondes.001.jpeg
Il y a le monde souterrain. On en trouve une trace dans le langage.
Si je me sens « déraciné » c’est que j’ai un problème avec le monde souterrain.
Egalement si je me sens « plombé » ou au contraire « flottant » …
Le monde souterrain est plutôt minéral mais pas seulement.

Il y a le troisième monde de l’hyper-ciel. Hyper, ça veut dire « au-delà de ».
L’hyper-ciel c’est ce qu’il y a au dessus des nuages.
Si je lève les yeux en disant :
 » Qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour être aussi con ?  »
… c’est que j’ai un problème lié à l’hyper-ciel.

Il y a le second monde qui est entre le terrain et l’hyper-ciel.
Si je dis « Je me sens transparent. » c’est que j’ai à me poser des questions sur ma place dans le second monde, le monde horizontal, à côté de moi.
Dans le second monde on rencontre les « esprits de la nature » mais pas seulement.

Chaque monde comporte un paysage chamanique.

 

.

.

.